L’échec de la vente privée en Chine

88Brands est un site de vente privée qui fut lancé en Chine dans le but de conquérir ce marché dans le monde de la vente événementielle et privee sur Internet. Malheureusement l’aventure entreprise par deux jeunes français n’a pas séduite suffisamment et le site ne fonctionne plus désormais qu’en service minimum.

Tout commence lorsque Julien Chiavassa travaillant chez l’Oréal comme ingénieur en Chine décide de changer de travail et de vie en lançant avec un ami son site de ventes privees. Ayant déjà constaté le succès de ce système dans de nombreux pays occidentaux et croyant au potentiel de la Chine et au vu de sa forte croissance économique les deux amis investissent 50 000 euros de leurs poches et et récupèrent 150 000 euros auprès de divers investisseurs.

88brands_online_boutique



Mais le concept ne séduit pas les chinois et le site de ventes privées peinent à trouver son publique, de plus les divers frais engendrés par un tel projet finissent par forcer les deux patrons à licencier les 10 salariés qu’ils avaient embauché et le site ne marche désormais qu’au service minimum. L’essai n’est pas transformé et l’aventure est un échec.

Mais la question qu’il faut se poser est la suivante : Pourquoi le principe de la vente privée sur Internet n’a pas conquit le cœur des chinois ? Eh bien déjà premièrement à cause de la différence de culture, le message est mal passé et aux yeux de la Chine la vente privée est plus apparue comme une vente cachée et n’a pas eu l’image luxueuse, prestigieuse et exclusive recherchée comme en Europe par exemple.

Mais la concurrence fut également rude pour ce site de vente privée face à des sites comme Tabao l’équivalent chinois d’eBay. Et les marques de luxe n’étaient pas très motivées à fournir le site en divers produits où souvent dans ce pays produits pas chers équivaut à produits faux.

Peut être qu’un jour la Chine sera prête pour la vente privée, mais pour l’instant l’histoire nous apprend le contraire. Souhaitons tout de même bonne chance pour les deux entrepreneurs Français et on leur espère un avenir plus fructueux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *