Vente-Privee.com : Les yeux plus gros que le ventre ?

Le plus célèbre site de Vente Privée en France connait une croissance fulgurante depuis 2001.

De nouveaux recrutements sont en marche, et de nouvelles implantations également.

Mais où et quand le site atteindra-t-il ses limites ? Sa croissance baissera-t-elle plus tôt que prévu ?

Vente-Privee.com en chiffre c’est quoi ? Eh bien déjà, c’est plus de 1000 salariés dans de nombreux domaines : services commerciaux, studios de shooting, photos, marketing etc … et c’est n’est pas terminé car la société va bientôt s’agrandir à nouveau.

Le chiffre d’affaire de l’entreprise est de 510 millions en 2008 ( rien que ça ), le site a recruté 300 personnes supplémentaires l’année dernière et il comptabilise plus de 7 millions d’abonnés ( Peut-on encore alors encore designer le site comme un site de Vente Privee ? 🙂 ).

vente-privee.com


Le site est numéro 1 dans son secteur d’activité ( la vente privée ), il y a maintenant plus de 6 ventes par jour, et depuis trois ans Vente-Privee.com est accessible en Italie, en Allemagne, en Espagne etc …
Les ventes sont même parfois originales : Vente automobile en 2006, Immobilière en 2008.

Alors avec tout ça ? Où est le problème ?

Eh bien déjà, premier point noir : si vous recevez un produit incomplet ou qui ne fonctionne pas il est vraiment difficile de le renvoyer et de se faire remboursé. Le problème est dû à la procédure compliquée de remboursement.

Et Vente-Privee.com pourrait également mentir sur le prix d’origine des produits vendus car la DGCCRF avait publié une enquête à ce sujet mais les noms des plus grands sites marchands n’étaient pas donné …

En plus, le site lancé en 2001 doit maintenant faire face à de plus en plus de concurrents : BrandAlley, AchatVIP, Club-Prive etc … et ces sites grignotent tous ses parts de marchés.

Il est de toutes façons évident que le vent peut toujours tourner rapidement sur Internet, et que les clients de Vente-Privee.com pourront peut-être un jour se lasser et passer vers un autre site d’e-commerce concurrent.

4 commentaires

  1. stéphane 27 novembre 2009
  2. artez 16 décembre 2009
  3. Nicolas 21 janvier 2010
  4. Sandrine 24 mars 2010

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *